Témoignages

Read more...
Afficher tous les témoignages

An experience we will never forget
March 24, 2012

vv9v8v09fq:tblTourLang:en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
edf40wrjww2tblTourLang:Introduction
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;rLang:en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
49tjf49edf:tblTourLang:Lang
ngngngng
fiogf49gjkf0d

Un circuit qui vous fera découvrir les hauts lieux de Vientiane et de Luang Prabang : visite de la capitale, exploration de Luang Prabang et visite de la grotte de Pak Ou aux innombrables Bouddha…


Detail du programme


fiogf49gjkf0d

Jour 1 : Arrivée – Vientiane   (L)
A votre arrivée à l’Aéroport de Vientiane, vous serez accueilli par notre Guide. Il vous conduira à votre hôtel pour que vous vous installiez. Déjeuner prévu au restaurant local avant d’entamer une visite guidée de Vientiane : visite des musées religieux de Wat Sisaket, le plus ancien temple qui a été survécu à la mise à sac de la ville par les Siamois en 1828 et de son cloître qui contient plus de 8000 statues de Bouddha; Wat Ho Prakeo, l'ancien temple qui abrita la fameuse statue du Bouddha d'Emeraude, ou de Pra Keo, mais aujourd'hui, il contient une collection de statues de Bouddha, des antiquités et tous les artefacts trouvés dans et autour de Vientiane; le Supa That Luang, symbole de la nation lao, il est le monument le plus important du Laos (il a été construit pour couvrir le stupa d’origine qui était plus petit mais qui contenait un morceau du sternum de Bouddha); Patouxay (Arc de Triomphe), construit tout récemment en commémoration des victimes des guerres passées, il est aujourd'hui considéré comme l’emblème du territoire de Vientiane. Nuit à Vientiane.
 
Jour 2 : Vientiane - vol pour Luang Prabang – Grottes de Pak Ou  (B/L)
Après le petit déjeuner, transfert à l'aéroport pour le vol du matin vers Luang Prabang. Arrivée à Luang Prabang et transfert à l'hôtel pour votre installation. Nous rejoindrons ensuite l’embarcadère sur le Mékong pour prendre une pirogue et faire une excursion en bateau en amont du fleuve et atteindre les grottes de Pak Ou qui se trouvent sur le flanc d’une falaise de calcaire et face à l'embouchure des fleuves Mékong et Ou. Les sanctuaires de Pak Ou se composent de deux grandes grottes, possédant des milliers de représentations de Bouddha, qui vont de quelques centimètres jusqu’à deux mètres de hauteur. En route, les villages Laotiens typiques sont à peine visibles derrière un écran de feuillage. Vous pourrez observer en cours de navigation de sveltes pirogues voguant près du rivage, des poteaux de bambou et des flotteurs marquant l'emplacement de filets et des pièges à poissons. Nous ferons une pause à Ban Muangkeo, un village bien connu pour le whisky Lao-Lao traditionnellement distillé et qu’ils produisent artisanalement à base de riz. Le déjeuner sera servi dans un restaurant au bord du fleuve. Vous retournerez à Luang Prabang en fin de journée et visiterez le Musée National qui fut par le passé le Palais Royal et la demeure du Roi. Cet édifice abrite une collection d'objets de valeur dont la fameuse statue du Bouddha Prabang, les cadeaux originaux (et parfois étranges) offerts au roi par des dignitaires étrangers, etc. Nuit à Luang Prabang.
Remarque : Le vol matinal semble être à 09h30 et arriver à 10h10/ Durée du Vol: 40 minutes.
 
Jour 3 : Luang Prabang – Cascades de Kuang Xi (B, L)
Après le petit déjeuner, nous parcourrons 30 km en direction du Sud pour visiter les fameuses cascades de Kuang Xi qui, bien que pas peu élevées, sont spectaculaires et vraiment magnifiques dans leur écrin de verdure. Elles se trouvent dans un parc national protégé. Avant d'y arriver, nous nous arrêterons en route pour visiter le marché de Talad Phosy réputé pour la vente de fruits frais en provenance de toute la région. Nous visiterons également Ban Na Oune, un petit village peuplé par l'ethnie montagnarde des "Hmong", probablement le groupe minoritaire le plus connu du Laos. Juste avant d'arriver aux chutes de Kuang Xi, nous visiterons un autre village habité cette fois-ci par la minorité ethnique Khmu, le village de Ban Tha Pane. Notre pique-nique du midi sera servi dans le parc ombragé entourant les cascades Kuang Xi. Vous bénéficierez de suffisamment de temps pour vous détendre et vous baigner dans l'eau fraîche, avant de retourner à Luang Prabang en fin de journée. Nuit à Luang Prabang.

Jour 4 : Luang Prabang – Départ (B)
Après le petit-déjeuner, vous transférerez à l’Aéroport pour le vol de départ. 


Prix et inclusion

Groupe
Prix/Per

Vérification de prix

  1.    
  2. À partir de À   26/11/2017


Supplément
Vol aller simple Vientiane - Luang Prabang (83 USD) (66 USD)

Hôtels Étoiles Villes
Lao Orchid hotel VIENTIANE
Villa Chitdara LUANG PRABANG

Inclusion

edf40wrjww2tblTourLang:Include
fiogf49gjkf0d
fiogf49gjkf0d

- Hébergement dans les hôtels mentionnés ou similaires, petit-déjeuner compris
- Repas : comme mentionnés dans le programme (B = Petit-déjeuner, L = Déjeuner, D = Dîner) sur la base d’un restaurant local.
- Guide local francophone
- Services de transfert privé dans des minibus ou bus équipés de l’air conditionné.
- Droits d’entrée sur les sites compris dans le programme
- Excursion en bateau comme prévu dans le programme  
- Droits d’entrée dans les villages
- Guide local à suivre pour les villages
- Permis de trekking
- Eau fraîche et lingettes humides durant la journée
- Les frais de service et la taxe gouvernementale


Exclusion

edf40wrjww2tblTourLang:Exclude

- Boissons gazeuses et alcool pendant le voyage
- Repas non mentionnés dans le programme
- Billets d'avion nationaux et internationaux
- Visas d’entrée au Laos
- Assurance personnelle, dépenses personnelles et pourboires

 Comparer Prix Avec Tours Simiral

Visite des Grottes de Pak Ou

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Les deux grottes de Pak Ou sont localisées à environ 25 km de Luang Prabang, là où la rivière Nam Ou rejoint le Mékong. En pirogue depuis Luang Prabang le voyage se fait en 1 heure environ. C’est un moyen véritablement pittoresque pour y accéder. Depuis votre pirogue vous pourrez admirer les pêcheurs locaux et entendre les rires des enfants jouant dans l’eau.

Voir plus...

Les cascades de Kuang Xi et de Tadsé

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Deux superbes cascades se trouvant non loin de Luang Prabang valent le détour : Les chutes de Kuang Xi et les cascades de Tadsé.

Voir plus...

Wat Sisaket

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Edifié entre 1819 et 1824 sur l'ordre du roi Anouvong, Wat Sisaket est le plus ancien temple bouddhiste de Vientiane. Chaque année, le roi y recevait le serment de fidélité des fonctionnaires.

Voir plus...

Excursion en bateau sur Mékong

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Le Mékong et l’activité humaine régnant le long du fleuve Mékong et de ses affluents vous permettront de découvrir la vie locale d’une façon originale et reposante. Cet autre angle de vue pour la découverte vous permettra d’admirer les petits villages nichés au bord de l’eau, les enfants jouant dans l’eau et les pêcheurs en action.

Voir plus...

Visite du marché de Talad Phosy

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Le Marché de Talad Phousi qui se tient tous les matins a la réputation d’être spécialisé dans la vente de fruits cultivés et produits dans tous les villages voisins. Visiter de marché sera pour vous l’occasion d’assister à un véritable spectacle coloré et de découvrir des variétés de fruits exotiques.

Voir plus...

Stupa Luang

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Le Pha That Luang (grand stûpa en laotien) est un monument bouddhique situé à Vientiane. Monument religieux le plus sacré du pays, il est censé contenir un cheveu de Bouddha. Il figure sur les armoiries du Laos et ses billets de banque.

Voir plus...

Patouxai

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Le Patouxai est connu sous le nom d’"Arc de Triomphe" (aussi appelé Anousavali en laotien) qui est un monument à la mémoire des victimes de la guerre au Laos. En haut, vous pourrez profiter d’un  beau point de vue sur la capitale de Vientiane.

Voir plus...

Temple royal de Haw Pha Kaew

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Le Haw Pha Kaew (ou bien Vat Phra Kèo) est un édifice religieux important de Vientiane. Cet ancien temple royal a été construit au XVIème siècle sous le règne de Setthathirat pour abriter le Bouddha d’Emeraude. De nos jours, il est devenu un musée d’art religieux avec une superbe collection de 10000 Bouddhas en bronze et une exposition d’objets d’art sacré.

Voir plus...